À la Une

couv catalog noire

Le catalogue stellaire universel de NWT ( prononcez Niout à l’Egyptienne en rapport avec le mot Nuit, Nacht, Night, …) au format A4 est illustré de dessins stellaires réalisés uniquement grâce à des lignes tracées entre les étoiles,  réduisant ainsi l’intervention humaine juste au traçage mais sans liberté artistique ou figurative comme on nous a habitué à en voir jusqu’ici.

Ce catalogue permettra à chacun d’observer le  ciel étoilé exempt de toutes croyances postérieures à son origine propre, c’est à dire astronomique et ne réclame aucune notion en astronomie, car il ne contient dans sa version graphique que des images sans mots, d’où son universalité.

catalogue

Voici un exemple pour bien visualiser le contenu de ce catalogue stellaire, avec l’exemple de Aries le Bélier, d’abord la présentation de la page de Bayer provenant du Catalogue Uranometria de Bayer ( le catalogue d’étoiles référence de l’Union Internationale des Astronomes ou UAI qui a servi à établir la base des cartes de  l’Astronome moderne ) suivie ensuite de la version uniquement stellaire de la page de Bayer avec indication en vert de la forme attribuée à la Constellation du Bélier par l’UAI  :

Aries catalogue red

Suivi de 4 angles de vision différents, il suffit pour bien les observer,  soit de se déplacer selon l’angle déterminé par le point Cardinal de son choix afin de conserver toujours la même disposition des étoiles que le premier angle décidé par J.Bayer, soit de retourner le Catalogue jusqu’à obtenir l’angle adapté à la vision GPS d’observation.

Pour retrouver dans le ciel étoilé l’un de ces angles, il faut se positionner selon la Rose des Vents mais évidemment les étoiles sont et restent identiques peu importe l’angle, on peut le vérifier à chaque instant avec les étoiles visibles sur la version figurative de la page de Bayer :

Aries catalogue 2 réduit

Aries catalogue 3 réduit

Ces 4 Béliers comme vous le constatez ne se ressemblent pas, tantôt couché, tantôt debout, selon l’espèce, le Bélier à 4 ou 2 cornes et sous son aspect sauvage c’est à dire lorsque sa queue n’est pas raccourcie par une coupure régulière quand il est domestiqué , voici quelques photos diverses de béliers :

exemples de bélier

Les couleurs du catalogue stellaire universel de NWT sont là pour vous aidez à mieux visualiser les constellations mais évidemment dans le ciel étoilé ces couleurs ne sont pas visibles, aussi vous pourrez opter pour la version neutre du catalogue comme ci-dessous, avec le repère du tracé officiel de l’UAI :

aries lines egyp et uai.jpg

Si vous vous demandez ce qu’est ce petit Triangle au-dessus du Bélier, il s’agit soit de la Constellation Triangulum, le Triangle soit l’ancienne constellation « Musca » la Mouche mais il existe déjà une constellation Musca située plus au Sud ( celle du Sud était nommée « Oiseau-Mouche » mais on conserva seulement la partie Mouche ). La Constellation Triangulum a elle aussi sa propre page mais il arrive que l’on puisse visualiser plusieurs constellations sur une même page, cela est due au voisinage des constellations entre elles mais ce n’est pas systématique.

Voici les pages réservées au Taureau mais dans une version différente, cette fois-ci toutes les versions linéaires dites « égyptiennes » sont présentées sous le même angle que celui de Bayer, afin que vous puissiez constatez qu’il s’agit bien toujours des mêmes étoiles officielles ( note de l’auteur, Bayer a utilisé indistinctement la mise en page en portrait ou en paysage, c’est pourquoi, il est nécessaire de retourner ce catalogue stellaire jusqu’à le positionner selon votre vision ) :

Taurus catalogue réduit

Taurus catalogue réduit 2

Taurus catalogue réduit 3

Il arrive selon la constellation, qu’on puisse observer soit plusieurs fois un Taureau ( parfois différent selon les espèces,  :

taureaux variés

Mais le Taureau est aussi entouré par quelques constellations environnantes, sur la page 12 du Catalogue Stellaire Universel de Nwt, on observe en dessous du Taureau  la Constellation du Bélier,  le Bélier n’est pas en-dessous du Taureau qui n’est pas plus grand que le Bélier, en effet, il faut conserver à l’esprit que l’Espace est en 3 dimensions, de fait, la notion de perspective est constante, c’est pourquoi, le Bélier n’est pas en dessous du Taureau, mais est positionné plus loin en perspective c’est pourquoi on voit un petit Bélier entre les pattes du Taureau. Voici cette page 12 avec cette fois-ci le Bélier qui s’est couché entre temps :

Taurus colori version belier couché

Le Taureau est aussi proche d’autres constellations comme la constellation Auriga ( le Cocher ) , cette esquisse stellaire évoque une tête de chèvre ( rassurez-vous dans les pages qui sont réservées à la constellation Auriga, vous verrez plus de détails de cette chèvre avec ses cornes et même son bouc ), mais ici ce sont les pages de la Constellation Taurus, c’est pourquoi les détails sont plus nombreux pour Taurus bien que quelques lignes suffisent déjà pour évoquer une tête de chèvre. Evidemment, on peut changer de position et donc d’angle de vision pour voir uniquement un Taureau.

Cette vision collective regroupant  plusieurs constellations n’est pas une originalité du Catalogue Stellaire Universel que vous propose l’Auteur, en effet, Bayer et d’autres astronomes plus astronome que lui, ont aussi réalisé cette observation multiple mais sous certains angles seulement.

Ce qui est intéressant et pratique avec cette vision multiple, c’est qu’elle nous offre la garantie que les étoiles présentées sont bien celles de la constellation à observer, en l’occurrence, ici celles du Taureau. Mais on peut selon son point géographique, s’aider des constellations voisines pour mieux l’observer ou pour inversement observer où il faut regarder pour retrouver Aries le Bélier ou Auriga la Chèvre si ce sont elles que l’on souhaite observer.

Voici, la version bichrome afin que si vous êtes dérangé par les couleurs vous puissiez bien observer qu’il est possible d’observer un taureau réaliste bien plus détaillé que celui évoqué par l’UAI.

taurus versio bleue et UAI

On pourrait être choqué par ce qui semble être un liquide sortant du pénis du Taureau, mais ce qui semble être des gouttes de semence explique pourquoi lors des processions du Taureau Apis, les femmes Egyptiennes soulevaient leur pagne ( chendjit ) comme pour recevoir la Semence « divine » du Taureau, on comprend mieux ou autrement pourquoi elles agissaient ainsi. Mais si on préfère une version moins connotée, on peut choisir une version plus prude selon un autre angle parmi les 4.

Logiciel d’Astronomie « The NWT’s Disc » : 

Ce catalogue en couleurs ou bichrome est accompagné d’un logiciel basé sur les dernières technologies en astronomie moderne mais la structure du ciel étoilé de ce logiciel est celle du Disque stellaire égyptien.

Comme un hublot sur le ciel étoilé, vous pourrez avec ce logiciel et ce catalogue facilement observer les constellations, pour trouver l’étoile polaire, repérer l’équinoxe mobile et plein d’autres options aussi scientifiques vérifiées par un passionné en astronomie qui a participé à la conception informatique de ce logiciel.

Ce Logiciel est constitué d’au moins 6000 étoiles toutes identifiables par leur noms latins mais des mises à jour d’étoiles supplémentaires sont possibles.

Le défi aura été d’adapter l’Astronomie Moderne avec l’Astronomie Antique ou inversement ) afin de produire une carte du ciel d’une précision jamais égalée.

Ce logiciel Antique et Moderne à la fois est comme vous le savez basé sur le « Zodiaque de Denderah » exposé au Musée du Louvre, c’est cet artefact égyptien qui m’a permis de retrouver toutes les Constellations égyptiennes ( incluant les 88 constellations officiellement répertoriées par l’UAI).

Evidemment les Constellations comme Microscopium, Horlogium, Telescopium, etc …ne sont pas visibles sur le Disque Astronomique égyptien mais les étoiles qui servent de référence pour ces constellations modernes auxquelles on peut rajouter aussi Octans, Machina Pneumatica, etc… ) restent des constellations proches des constellations dites Antiques les plus connues c’est ainsi qu’il m’a été possible de retrouver aussi les dessins antiques des constellations modernes.

Le logiciel offre une multitude d’options très variées ( positionnement des planètes sur le vrai elliptique ou en projection, Ciel du Sud et du Nord, positionnement précis de l’Equinoxe mobile, différents calendriers ( Julien et Grégorien ), visions Tropicale et Sidérale, plus d’une vingtaine de langues différentes pour le nom des Mois de l’Année, un large panel de portions par divisions 3, 4, 12, 13, 24, les courses planétaires synodiques ( rétrogradations), l’identification des étoiles selon leur désignation latine officielle et égyptienne officieuse, etc…, toutes les capitales du monde sont répertoriées, voilà quelques unes des options qui toutes ont été vérifié avec sérieux depuis des années jusqu’à cette éclipse lunaire.

La date par défaut du Logiciel est le 1er Janvier – 4712 ( date basée sur celle de de Joseph Scaliger ( référence mondiale chez les Astronomes ), mais on peut aussi soit avancer soit reculer dans le Temps de plusieurs milliers d’années :

cosole

 

Par exemple voici le zoom la Constellation du Verseau ( Aquarius )  chacune des Constellations selon l’option choisie s’affichera en 3 versions différentes : en version stellaire avec les traits verts dessinés par l’UAI ( Union Internationale des Astronomes ), en version stellaire avec les traits verts de l’IAU et les traits en bleu du dessin égyptien réalisé à partir du Disque stellaire de Nwt ( ou du Zodiaque de Denderah si vous préférez ) et en version stellaire colorisée ( il ne s’agit pas d’un dessin figuratif mais bien d’un dessin stellaire, c’est à dire un dessin dessiné uniquement sur base des étoiles qui ont été jointes les unes aux autres pour obtenir un dessin assez réaliste et conforme aux règles de l’Anatomie ) :

zoom

 

Poster, Puzzle, Mini-ciel portatif et carte postales : 

Il y a aussi un poster d’une haute précision graphique et astronomique en grand format , en couleurs ou en bichrome où il est possible selon une division par 12 mois Solaires ( mais également une division de 13 mois lunaires en option ) de retrouver très facilement sur le poster la constellation recherchée selon la période du moment de l’année où l’on souhaite l’observer, en s’aidant des degrés du Cadran en périphérie.

Ce poster est conçu pour correspondre avec la visualisation réelle des étoiles, les Dessins égyptiens sont là pour aider à situer l’étoile ou l’ensemble d’étoiles de votre choix. Ce Poster sera proposé sous plusieurs versions selon votre envie, voici une combinaison de plusieurs versions en une seule :

poster

 

Sur ce Poster du Disque de très grande taille et d’une haute résolution graphique, on pourra observer le ciel étoilé tel qu’il est réellement en s’aidant aussi du Catalogue et du Logiciel. Mais les trois versions sont aussi indépendants entre eux, chacune vous montrera le vrai ciel étoilé que la Mythologie gréco-romaine a occulté jusqu’ici par l’intervention des Artistes qui ont tenté de nous redessiner le ciel.

Ces 3 éléments permettront une approche plus scientifique de l’Astronomie car « ce qui n’est pas observable n’est pas scientifique », redessiné les Constellations selon la Mythologie ou l’Art, empêche de les voir telles qu’elles sont, réellement et en quelque sorte nous a plongé dans une forme de croyance.

Les Constellations sont bien visibles, vous pourrez redécouvrir presque 5000 ans après que les Anciens Égyptiens ont répertorié les constellations selon Diodore de Sicile sur le fameux Disque de NWT que l’on a retrouvé près du village de Denderah, dans le Temple édifié par Pépi 1er et dont les fondations remontent elles à Khufu.

En fait les Anciens Égyptiens n’ont fait qu’imiter les Constellations d’après leur graphisme, ils ont adapté le style de coiffure ( némès ) car les Constellations humaines comme Virgo, Aquarius, etc…arborent une longue chevelure évoquant la coiffe égyptienne  , d’où l’apparition des perruques sur les cheveux crépus des têtes africaines , leur pagne provient des constellations, ainsi que le maquillage, et même des outils ou des armes.

La civilisation Egyptienne est apparue grâce à l’adoption du style naturel du ciel étoilé. Ils n’ont pas fait comme les Greco-Latins qui eux ont superposé des dessins sur les étoiles et inventant au passage des personnages aussi fantastiques que fantaisistes.

Le style pré-dynastique égyptien n’a rien à voir avec le style égyptien habituel. La Civilisation égyptienne est apparue grâce aux étoiles, grâce à l’Astronomie. En adoptant, le style graphique des Constellations, les Anciens Egyptiens ont aussi découvert l’Architecture grâce aux étoiles.

Les calculs naturels comme le nombre de jours dans une année solaire, les saisons, les mois lunaires, etc…tous ces cycles, qui nous régissent ont une origine céleste, c’est à dire stellaire.

Si vous le souhaitez, vous pouvez écrire à ANI via son Google+ .

Vous pouvez aussi lire une ou plusieurs enquêtes qui ont permis la création de ces nouveaux outils astronomiques, en cliquant sur l’image ci-dessous :

ETOILE LIVRES et catalogue

 

Publicités